Engagements qualité

"Étanchéité à l'air, RT 2012"

Dans l'ossature bois, ce que vous devez savoir : 

  • Les lisses basses en pin traité classe 4 doivent être posées sur une membrane d’étanchéité d'arase du type "illbruck ME600". Cette membrane est composée d'une feuille de polyéthylène qui assure l'étanchéité à l'eau, protège le bas su contreventement et deux cordons tubulaires de caoutchouc assurent l'étanchéité à l'air.
  • L'ossature.
    A chaque connexion de murs, que ce soit le mur sur la lisse basse ou les murs entre eux, des joints d'étanchéité doivent être réalisés.
  • Le pare pluie doit être posé en "continu" à savoir que les adhésifs adaptés (généralement vendu par les fournisseurs de pare pluie) doivent impérativement être posé afin de garantir une parfaite étanchéité à l'air.
  • La RT 2012 indique clairement les coefficients d'isolation dans les murs, dans les toitures et dans la dalle. Ces coefficients figurent sur les fiches techniques des produits employés. En ce qui concerne les produits en vrac, par exemple la cellulose, l'obtention du coefficient dépend de la mise en oeuvre. Les plus scrupuleux contrôlent 3 à 4 semaines plus tard afin de s'assurer qu'il n'y a pas eu de tassement et donc un manque d'isolant en partie haute des murs. La mise en oeuvre du pare vapeur ou du frein vapeur doit garantir une parfaite étanchéité, avec l'utilisation des adhésifs adaptés.
  • La pose des menuiseries
    Elle doit être réalisée en garantissant une parfaite étanchéité à l'air et à l'eau grâce à l'utilisation de joints du type "Illmod Trio" par exemple.
    En résumé, lorsque tous ces points sont respectés vous pouvez sans problème passer un test intermédiaire "à la porte soufflante" appelé également "Blower door".
    La maison ossature bois doit répondre favorablement à ce test intermédiaire avant la réalisation de la chape et la pose des plaques de plâtre, Fermacell ou autre, qui pourraient masquer des "manquements" préalables.
    Vous l'avez compris, il est important que la même entreprise réalise l'ossature, le charpente, l'isolation et la pose des menuiseries extérieures.
    Bien évidemment, la réussite totale de la maison est conditionnée aux choix des systèmes de ventilation, de production d'eau chaude, de chauffage, à l'isolation de la partie maçonnerie...

 

"C'EST POSSIBLE"

RT 2012 = 100 m² = 150 000 €

A titre d'exemple, nous vous montrons ce plan de maison d'environ 105 m² de plein pied avec 3 chambres.

Afin qu'une maison soit à la fois éco-énergétique et économique, elle doit être compact, de préférence un seul volume donc facile à chauffer et simple à réaliser.

Cette maison terminée, donc tous corps d'états compris, répondant aux normes RT 2012 à partir de 150 000 € pour +/- 100 m².

Bien évidemment, des maisons "sur mesure" peuvent être chiffrées.

Ce ratio d'environ 1 500 € du m² sera toujours obtenu avec ce type d'architecture simple et efficace.